Archives du mot-clé 2005

L’international, un paradigme esthétique contemporain

Lionel Ruffel, « L’international, un paradigme esthétique contemporain », p. 51-64 dans Où est la littérature mondiale ? / édité par Tiphaine Samoyault et Christophe Pradeau, Saint-Denis : Presses universitaires de Vincennes, 2005, 160 p., coll. Essais et Savoirs. Actes du colloque du 6 novembre 2003, organisé par les universités Paris VIII et Paris XIII. Dans sa bibliographie en lig

Le cycle objet du cycle…

Anne Besson, « Le cycle objet du cycle. Transfictionnalité et réflexivité chez deux auteurs contemporains, Will Self et Antoine Volodine”, p. 179-198 dans La Fiction, suites et variations / Actes du colloque du CRILCQ « La transfictionnalité », Université de Laval, Québec, 4-6 mai 2005, édités par René Audet et Richard Saint-Gelais, Québ

Le polytexte Volodine

Richard Saint-Gelais, « Le polytexte Volodine », p. 142-157 dans Territoires et terres d’histoires. Perspectives, horizons, jardins secrets dans la littérature française d’aujourd’hui / dirigé par Sjef Houppermans, Christine Bosman Delzons et Danièle de Ruyter-Tagnotti, Amsterdam-New York : Rodopi, 2005, 376 p. Lire les pages disponibles dans l’édition Google Books.

Naming the Jungle

Antoine Volodine, Naming the Jungle / traduit en anglais par Linda Coverdale, New York : New Press, 2005, 167 p. traduction de : Le nom des singes, 1994. Sur le site de l’éditeur. Copie du champ Descriptions du produit dans le site Amazon.fr : From Publishers Weekly The American debut of a French writer is an intense, hallucinatory novel of a man’s daring psychological ruse to protect himself from po

343 cris d’amazones

Jean-Pierre Thibaudat, « 343 cris d’amazones », Libération, 25 avril 2005. article disponible sur le site du journal. Pour mémoire : Ce soir, au théâtre de la Colline, 343 actrices, stars ou inconnues, disent un texte incandescent de Maria Soudaïeva. Une poésie de la révolte en 343 fois 3 slogans. Slogans, par Maria Soudaïeva par 343 actrices sur l’incitation de Bérang

Le vide pour tous en 49 leçons…

Anne Roche, « Le vide pour tous en 49 leçons : le réalisme dans l’œuvre d’Antoine Volodine », p. 163-175 dans L’empreinte du social dans le roman depuis 1980 / sous la direction de Michel Collomb (Centre d’étude du XXe siècle), Montpellier : P.U.P.V., 2005, 302 p. présentation de l’ouvrage sur le site universitaire « Titre bizarre. C’est le titre du

Antoine Volodine, la langue post-exotique ou l’échec des utopies

Audrey Camus, « Antoine Volodine, la langue post-exotique ou l’échec des utopies », p. 135-146 dans Uglossies / sous la direction de Françoise Sylvos, Saint-Denis de La Réunion : Presses de l’Université de la Réunion, 2005, 158 p., coll. Travaux et Documents, n° 23. Résumé, texte intégral et version PDF sur le site de l’auteur. Recensement de l’ouvrage par Rom

L’alpha et l’oméga…

Jean-François Chassay, « L’alpha et l’oméga. Le temps catastrophique dans Des anges mineurs d’Antoine Volodine », p. 215-246 dans Des fins et des temps. Les limites de l’imaginaire / sous la direction de Jean-François Chassay, Anne-Élaine Cliche et Bertrand Gervais, Montréal : Centre de recherche sur le texte et l’imaginaire, 2005, 248 p., coll. Figura, n° 12.

Bardo or not bardo

Antoine Volodine, Bardo or not bardo, Paris : Éditions du Seuil, 2004, 240 p., coll. Fiction & Cie. réédité en 2005, dans la coll. Points, n° 1397, 233 p. Présentation de l’éditeur Présumant que le défunt est obligé par son karma de traverser les quarante-neuf jours du Bardo, et qu’il doit rencontrer, sur le chemin de la renaissance, de terribles visions et obstacles, un lama lit le Bard

Le dénouement

Lionel Ruffel, Le dénouement, Lagrasse : Éditions Verdier, 2005, 107 p., coll. chaoïd. voir également l’article intitulé « Le dénouement », Chaoïd, n° 6, automne-hiver 2002, p. 112-120 du document pdf en ligne sur le site de la revue. Quatrième de couverture : « À l’origine de cet essai, l’observation de figures récurrentes dans une œuvre, celle d’Antoine Volodine. Ces figur

Lionel Ruffel

« Né en 1975, Lionel Ruffel est maître de conférences de littérature générale et comparée à l’Université Paris VIII. Spécialiste de littérature contemporaine, et particulièrement de ses enjeux politiques, il est l’auteur d’un essai, Le dénouement, paru aux éditions Verdier en 2005. Lionel Ruffel est par ailleurs co-fondateur et co-directeur de la revue électronique de littérature