Sang d’encre pour mes derniers taureaux

samedi 3 janvier 2009, à 23:59 par Berlol – Enregistrer & partager

Au travail dès 6h30. Toujours autant de mal à m’y mettre. Et puis les étudiants ne m’aident pas toujours. Parfois, même en quatrième année, ce qui est écrit reste totalement incompréhensible. Je vois bien des mots français pris dans le dictionnaire et mis bout à bout mais ça ne veut rien dire. Que faire ?

Sortons vite pour une séance de cinéma à 10h30 à Shibuya : Le deuxième Souffle (A. Corneau, 2007). Ouah, les caïds ! La (fausse) blonde ! L’ambiance 1960 reconstituée sur fond de guerre de génération, aussi bien chez les truands que dans la police… Nous, ça nous a plu (même si ce n’est pas le cas pour tout le monde).
Déjeuner moyen, des spaghettis à l’Oli de la Cerulean Tower. Quelques olives chez Yamaya, juste de l’autre côté de la passerelle. Et puis retour.

Je me fais un sang d’encre pour mes derniers taureaux — et les vêle tout cornus en une heure.
Et puis qu’est-ce qu’on rigole sur Facebook, avec les veilleurs meuhs

À suivre…

Tags :

Publié dans le JLR


(Les commentaires sont désactivés).