Les climatiseurs sont à fond

mardi 24 juillet 2012, à 23:59 par Berlol – Enregistrer & partager

Entre le Tour de France et les JO de Londres, il y a – chez nous – la semaine des examen. Les épreuves se disputent sur cinquante minutes, dans des salles où les climatiseurs sont à fond pour lutter contre les 32 à 34 degrés extérieurs. Les étudiants concourent d’abord, en tenue libre, avec gomme et crayon. Après qu’ils ont rendu copie – pour l’âme on verra plus tard -, c’est au tour des enseignants d’entrer en piste pour, selon les cas, un temps de correction qui peut aller de 3 à 30 minutes par copie.
Les sujets d’examen qui n’auraient pas été bien préparés quand c’était le moment peuvent ainsi engendrer de graves pertes de temps au moment des corrections…

Et si on est au courant d’autre chose, Syrie, incendies, crise espagnole, tuerie au cinéma, on n’a pas le temps de creuser.

De crever, presque, mais de creuser, non.

Publié dans le JLR


(Les commentaires sont désactivés).