Matière un temps servile

mercredi 8 août 2012, à 23:59 par Berlol – Enregistrer & partager

Le 8/8 est une date symbolique au Japon. Chaque année, les écoliers brûlent rituellement les bouliers qui leur ont permis de réussir leurs études. La tradition voulait d’ailleurs qu’un travail bien exécuté s’achevât par la libération de l’outil qui l’avait permis. Instrumentalisée, la matière un temps servile entre les mains de l’homme devait être purifiée, tandis que l’outil lui-même pouvait être remercié. Double geste, donc.
C’est peut-être difficilement concevable pour les Occidentaux… Ceci dit, le développement durable va dans ce sens – restituer, rendre à la nature. Tandis que les Japonais, avec leurs centrales nucléaires sont plutôt allés dans l’autre sens… Ils en reviendront, mais dans quel état ?

Début de préparation de nos valises, vérification des principaux documents d’identité et de travail, consultation de pages web et de la météo en France…

Ce soir, vu le film Vitus, l’enfant prodige (Fredi M. Murer, 2006). Très émouvant. Content surtout de voir qu’un film sur un surdoué peut avoir une fin heureuse. Et tellement intelligente !

En allant rendre les DVD, avons trouvé la traduction japonaise de Des anges mineurs. Oui, il est sorti ! Et tout de suite offert à T.

Tags : ,

Publié dans le JLR


(Les commentaires sont désactivés).