Me scaphandrier

lundi 1 décembre 2003, à 23:59 par Berlol – Enregistrer & partager

Quatrième jour de pluie.
Va falloir penser à l’arche, Noé !

Ah, si je pouvais me scaphandrier…

Le soir, GRAAL sur Au Piano d’Echenoz. Queneau et Flaubert convoqués dès la première page, allusions alluvions qui n’empêchent pas le récit de passer.

Tags : , ,

Publié dans le JLR


(Les commentaires sont désactivés).