Juche facile quand même

mercredi 17 septembre 2008, à 23:59 par Berlol – Enregistrer & partager

Rangement, réunions, rien de remarquable, sauf que ça bouffe la journée.
En fin d’après-midi, je commence Lady Oscar (Demy, 1978, en ligne en italien…) et fatigue un peu aux deux tiers. Faut que je me force à le prendre au troisième degré, comme parodie de manga et d’anime

Et puis Ce soir ou Jamais d’hier soir très moyennement intéressant. En fait, je crois que c’est l’extension du concept d’actualité culturelle aux domaines de la politique et de l’économie que je ne digère pas bien. Parce que ce n’est pas la première fois que l’inévitable dialogue de sourds me fatigue les oreilles. Bien sûr, Emmanuel Todd m’écorche moins qu’Hervé Mariton, mais il se juche facile quand même sur son statut d’historien pour lâcher un avis perso (que je peux partager, là n’est pas la question, mais y’a maldonne).

M’est arrivé souvent, une à deux fois par an, de rechercher des clips de Joe Jackson sur Youtube. Depuis longtemps, on pouvait voir son tube intemporel, Steppin’ Out. Mais ce que je voulais revoir, c’était les titres de son premier disque, Look Sharp, acheté en 80 ou 81 en 33 tours vinyl.
Ce n’était pas prévu pour ce soir, mais après les Go Go’s dont j’avais réentendu l’air dans un supermarché (la reprise n’est pas mal non plus…), après Annie Lennox (Cold est une de ses plus belles chansons), je suis reparti à la pêche au JJ, encore une fois. Et j’ai trouvé une excellente version de Sunday Papers. L’album aux chaussures était un cocktail réussi entre le quasi pogo à cravate ska de Friday, l’engagé dandy au rythme fou (si vous n’en voyez qu’un, prenez celui-ci) et le gentil jazzy qui viendrait après Body and Soul — et toujours opérationnel (ce que je découvre ce soir, en plus de son site).

Tags : , , , , ,

Publié dans le JLR

5 commentaires

  1. ms

    bien vu, les historiens juchés faciles sur leur statut, et c’est même précisément pour ça que j’ai un peu de mal à supporter mes collègues…

  2. Berlol

    C’est amusant que vous interveniez à ce propos parce que j’écoutais avant-hier les Mardis littéraires du 8 avril où l’on parlait de votre livre, Atelier 62, avec vous, émission dans laquelle on vous reconnaissait le mérite littéraire (mais pas seulement) d’avoir trouvé un ton, une position narrative qui n’était ni trop empathique, ni trop analytique, ni trop ironique (il a été question de « nouveau genre littéraire », de « miracle »)…
    C’est donc possible.

  3. ms

    c’est bien, chez vous rien ne se perd, même après déménagement (et merci de l’écoute)

  4. F

    bon, à partir de ce désormais, je dirai vous à vous deux moi aussi, juchés comme vous êtes

  5. ms

    à tu et à toi je ne sais pas quoi répondre, je retourne me jucher (mais je me soigne)