Nobel de littérature

jeudi 9 octobre 2008, à 23:59 par Berlol – Enregistrer & partager

Et si Kas Product avait en fait été le meilleur groupe des années 80 ?
Comme je revenais hier soir sur l’été 83, je me suis demandé ce que j’écoutais, à part Bowie qui passait partout. J’hésitais entre 82 et 83 mais Let’s Dance est bien de 83, et je n’arrive pas à repenser à la route entre Saint-Tropez et Ramatuelle, dont je faisais une partie à pied chaque jour, pour aller au travail, à la plage ou faire des courses, sans l’entendre…
De même que Life on Mars était souvent, juste dix ans avant, dans le poste de radio que mon père posait sur la banquette arrière de l’Opel Kadett rouge quand on allait le dimanche vers la promenade au bois d’Écouen. En 72-73, « je n’étais rien », comme dit étrangement Modiano à propos de lui-même au début de Dora Bruder… En 83, j’avais tout quitté.
Grâce à Bowie, et plus qu’à tout autre, je peux dater avec certitude dans le brouillard épais de ma mémoire. Et voir ces dix ans qui séparent Garges-lès-Gonesse de Saint-Tropez me plongent dans un abîme de perplexité.

Ces pensées m’ont sorti la tête du guidon et j’ai enchaîné mes trois cours comme des lettres à la poste. Au séminaire, le Lady Oscar de Jacques Demy a fait place au Marie-Antoinette de Sofia Coppola afin de voir tout de suite la différence de traitement des personnages historiques, le passage de trente ans d’histoire du cinéma et de ressentir l’impressionnant féminisme qui habite la vision de la jeune américaine. La première demie-heure est vraiment comme un film documentaire, et l’on voit cette très jeune fille précipitée dans un destin monstrueux, le faire avec le courage simple de la petite chèvre qui va affronter le loup toute la nuit. J’exagère à peine. (Sauf que dans le lit du dauphin, la nuit, il n’y a pas de loup, il y a juste un pauvre gars lui non plus pas du tout à sa place — mettez le jeune Louis XIV à la place de Louis XVI et je ne suis pas sûr que la Révolution française aurait eu lieu…)

Peu après 20 heures (heure japonaise), comme je rentrais à la maison, j’ai consulté quelques sites et posté ce simple télégramme :
Nouveau Nobel de littérature : J.-M. G. Le Clézio. Dépêche AFP. Stop.
Mes souvenirs de Le Clézio — autrefois, je disais du Clézio, quand il m’énervait — ont toujours été mitigés. Du sublime et du toc qui se succédaient. Ou les mêmes pages qui paraissaient un jour sublime, le lendemain du toc.
Quoiqu’il en soit, réjouissons-nous ! Ce n’est pas un mauvais choix, et à l’heure où la culture française est annoncée moribonde…

URGENT : Le Clézio et Jean Échenoz dans La Grande Librairie, ce soir sur France 5. François Busnel dans ses petits souliers, presque sympathique dans sa tentative d’approcher ces animaux rares.

Tags : , , , , , , , , , ,

Publié dans le JLR

6 commentaires

  1. la bacchante

    Du sublime et du toc… c’est à dire? Serait-ce une réflexion littéraire ?

  2. Bikun

    J’ai remarqué qu’il y a presque un français prix nobel de littérature par décennie, sauf ds les années 70!

  3. Berlol

    Du sublime et du toc… Ce serait plutôt un souvenir d’impression littéraire car il y a un bon moment que je n’ai pas ouvert un de ses livres…

  4. vinteix

    Le Clézio : son premier roman m’avait bien plu… en même temps, loitain souvenir, un peu obscurci… par la suite, je n’y ai goûté qu’avec modération : un essai et un roman… mais toujours feuilleté ses nouveaux livres…
    Une impression globale de grand et vrai talent, un peu gâché, comme cédant à la facilité (?) ou sous-utilisé ou le moteur en sous régime…
    Depuis le temps aussi qu’il parle de M.de Chazal (de l’île Maurice, comme lui) et nous promet un beau livre sur lui… attente déçue ?

    Kas Product « le meilleur groupe des années 80 » ?
    je ne sais pas… mais pour moi, je dirais plutôt Joy Division, Kraftwerk ou les Clash…
    m’enfin, c’que j’en dis…

  5. vinteix

    … voire The Cure ou Siouxsie…

  6. Florent Grimaldi

    A voir certains blogs d’ écrivains et éditeurs de la place, impression de mauvaise humeur à l’ égard de ce Nobel.

    Portrait de l’ artiste en poisson ?

    http://lamaindesable.blogspot.com/2008/10/saumon.html#links