Sous tous les Pétain du monde

mardi 7 décembre 2010, à 23:59 par Berlol – Enregistrer & partager

« L’université me paraît responsable de l’épuisement de la créativité. Elle interdit le seul acte intellectuel valable : l’invention. » (Michel Serres, cité par Jacques Paugam sur Canal Académie)

Y’a du vrai… Et pas qu’en France. Les causes en sont probablement les excès de la normalisation bureaucratique et de la politique du rendement. Les enseignants subissent une sorte de harcèlement administratif permanent, d’un côté, et la volonté bornée et myope des étudiants que les cours servent directement et presque exclusivement à leur employabilité.
Quand ce n’est pas lui qui coud, le personnel ministériel et administratif a le doigt sur la couture. Le même zèle que sous tous les Pétain du monde. Tout pour faire partir les profs qui bougent encore et les remplacer par de jeunes recrues à la botte, d’ailleurs vite déçues, néanmoins trop heureuses d’avoir un salaire et d’en espérer un meilleur de leur obéissance.

Le même Michel Serres enfonçait déjà le clou le 28 novembre dans une chronique de France Info.
Il expliquait qu’une société a grand besoin d’éléments apparemment inutiles, qu’il s’agisse d’individus ou de connaissances. Qu’elle pourrait même disparaître de ne pas en disposer. C’est pour cette raison, d’ailleurs, que je ne suis pas d’accord avec ceux qui pensent que les Académies devraient disparaître ; elles ont leur utile inutilité.

Ministres qui régnez sur ces jours blêmes,
qui coupez et promeuvez des têtes serviles,
souvenez-vous que le soleil mourra,
et vous bien avant.

Tags : , ,

Publié dans le JLR


(Les commentaires sont désactivés).