Vers des démocraties de façade

Samedi 1 mars 2014, à 23:59 — par Berlol – Enregistrer & partager
Justement, nous avons vu hier soir, quelques heures avant les Césars, le film Neuf mois ferme, avec Sandrine Kiberlain, de et avec Albert Dupontel. Et ça nous a bien plu, ce scénario un peu foutraque, moins déglingue qu’en punk à chien, moins pessimiste aussi, peut-être par la grâce de l’actrice. Après le déjeuner au Saint-Martin (sans frites pour une fois), sommes passés pour la troisième fo

Tags : ,

Publié dans le JLRaucun commentaire »

Sans garantie de qualité ni date de péremption

Vendredi 28 février 2014, à 23:59 — par Berlol – Enregistrer & partager
Pendant que finit février Je veux ces phrases ici vriller. Où l’on reconnaît le burlesque qui pullule dans les Mazarinades (mettre « 2014-02-01 » dans le champ de Mise à jour de cette page pour voir la liste des 155 pièces validées ce mois-ci). Jusqu’au cou dedans plusieurs heures par jour, même si pas tous les jours, ça finit par déteindre. Et comme toutes les pièces burlesques,

Tags : , , ,

Publié dans le JLR1 commentaire »

Partout dans les galaxies

Vendredi 3 janvier 2014, à 22:59 — par Berlol – Enregistrer & partager
Qu’est-ce qu’un nouvel an ? Une pure convention ou un événement scientifiquement vérifiable ? Sans être le moins du monde taraudés par ces questions, des milliards d’individus se sont encore embrassés, saoulés, téléphoné et complu dans l’hypocrisie des vœux adressés à des personnes détestées – qui son patron, qui sa belle-mère, etc. Aucun autre animal ne s’amuse

Tags :

Publié dans le JLRCommentaires fermés

La quatrième magie

Mardi 17 décembre 2013, à 23:59 — par Berlol – Enregistrer & partager
Ce matin, dans le métro qui m’emmenait à la station centrale de Tokyo, je me suis surpris à regarder soudain les gens avec une intensité heureuse. Ils étaient nombreux, calmes, ils allaient au travail et ne faisaient aucunement attention à moi. J’avais un peu l’impression de les voir en rêve. Par les oreilles, j’étais alors dans une réalité bien plus absorbante et en quelque sorte

Tags : , , ,

Publié dans le JLRCommentaires fermés

Un étant malsain

Dimanche 15 décembre 2013, à 23:59 — par Berlol – Enregistrer & partager
Vers Si c’est l’hiver Mettons-nous au vert Avec Pastoureau chez Veinstein Et au cinéma avec le Top 5 des Inrocks Dans Candide, n’y a de vert qu’au Paraguay et en El Dorado Dans les 1ers Arsène Lupin, Ganimard a une redingote vert-olive puis il y a un étang qu’éclaire la lune la nuit – un étant malsain sur la fin. Et ça nous fera notre sapin de ce Noël 2013. À vous de jou

Tags : , , ,

Publié dans le JLRCommentaires fermés

Quand les professeurs fumaient et buvaient encore

Samedi 14 décembre 2013, à 23:59 — par Berlol – Enregistrer & partager
« La consommation d’alcool hebdomadaire [de] James Bond est quatre fois plus élevée que la dose maximale souhaitable pour un homme adulte », dit-on dans un article qui se veut sérieux (et aurait pu être mieux écrit). Mais ne voit-on pas qu’il tue et risque de se faire tuer bien plus de quatre fois plus que le commun des mortels ? Pour sûr, si l’on prend l’incarn

Tags : , ,

Publié dans le JLRCommentaires fermés

Le malaise des deux touristes de 1937

Vendredi 13 décembre 2013, à 23:59 — par Berlol – Enregistrer & partager
« (et il pouvait se rappeler : Berlin, la gare de Friedrichstrasse, le soir ou plutôt déjà la nuit, le Mexicain et lui déjà installés dans leur wagon-lit, leur train à destination de Varsovie encore à quai, et sur un quai, plus loin, une foule grouillante d’hommes, de femmes et d’enfants chargés de ballots,  attendant de monter dans un train composé de wagons de troisième classe,

Tags :

Publié dans le JLRCommentaires fermés

La mère, sa tête, la raison

Jeudi 12 décembre 2013, à 23:59 — par Berlol – Enregistrer & partager
Tout en bas d’une page consacrée à la disparition de Kate Barry je trouve et parcours le diaporama des morts de l’année terrible… Pour quelques-uns que je ne connaissais pas ou que je ne regretterai pas, tant de tristesse notamment Bernadette Lafont, la plus regrettée, Valérie Benguigui, Lou Reed, Maurice Nadeau, Fred, Oshima Chéreau, Georges Descrières ou Henri Alleg… Le bug d&rsquo

Tags : , , , , , , , , , , ,

Publié dans le JLRCommentaires fermés

Rien comme les coïncidences

Mercredi 20 novembre 2013, à 23:59 — par Berlol – Enregistrer & partager
Un mal de crâne m’a tiré du lit à cinq heures et demie… Je me suis fait du thé et j’ai pris en marche le France-Ukraine sur TV5 Monde Pacifique. Il y avait déjà deux à zéro pour la France. Qualification possible, même si ça ne m’émeut guère. La céphalée s’en va voir ailleurs si j’y suis. Sur le coup, je crois moi aussi que c’est un Ukrainien qui met le troisi

Tags : , , , , , , ,

Publié dans le JLRCommentaires fermés

En fonction du poids de la prise

Vendredi 1 novembre 2013, à 23:59 — par Berlol – Enregistrer & partager
Vendredi dernier (25 octobre), je suis allé à l’Espace Images de l’IFJT pour voir un film sur Fukushima réalisé par Kenichi Watanabe sur un texte commentaire de Michaël Ferrier. La salle était comble et ça le méritait vraiment, même si (ou parce que) tout ce qui concerne Fukushima fait froid dans le dos. À la suite de ce film, Michaël est venu sur scène avec la traductrice de son livre en ja

Tags : , , , , , , , , , , ,

Publié dans le JLRCommentaires fermés

Tremplin aux wagons

Dimanche 29 septembre 2013, à 23:59 — par Berlol – Enregistrer & partager
Mi-août-mi-septembre, j’ai voyagé avec T. Vu des puys et des minéraux, des lacs et des forêts, des couteaux et des fromages. Apprécié le marbre rose sur mon père. Dîné au Bœuf sur le toit. Transporté des fauteuils dans un C3 Picasso. Visité le Grand Trianon. Etc. Puis je suis revenu et la fac a repris, pas mieux pas pire. Deux cours de littérature en préparation, pour la session d’automne,

Tags : , ,

Publié dans le JLRCommentaires fermés

Les vidéos se sont rangées sans mon accord

Vendredi 2 août 2013, à 23:59 — par Berlol – Enregistrer & partager
Suis sur les routes et les rotules ! Préparation de cours jusqu’à une heure du matin, reprise à six heures, cours à dix heures et à treize heures trente, shinkansen vers dix-sept heures pour changer de crèmerie. Ces dernières séances à l’Institut furent serrées, les étudiants et moi bien concentrés. Pour finir – en beauté, je ne sais pas, mais sans conclure. Et signaler que le «

Tags : , , , , , , ,

Publié dans le JLRCommentaires fermés