Le beaufort coûte horriblement

samedi 27 août 2011, à 23:59 par Berlol – Enregistrer & partager

Quittons matinalement le Vercors pour aller visiter la Chartreuse. D’un massif l’autre, apnée quelques minutes dans la pollution gazeuse et sonore de l’autoroute. Le mauvais temps d’hier dure encore la matinée, le temps de visiter, hors du temps, le musée (du monastère) de la Grande Chartreuse. Et d’y acheter force liqueurs.

Déjeuner au plan de ville de Saint-Pierre de Chartreuse, découverte des ravioles et des diots ; succulents et même pas lourds.

Soudain, le beau temps. Poussons vers le nord, jusqu’à Saint-Pierre d’Entremont (sa rivière chantante, sa charcuterie de rêve) puis Entremont-le-Vieux (sa fromagerie, avec du sublime beaufort),1  pour finir au Musée de l’ours des cavernes

Notes ________________
  1. Deux choses, entre nous : 1. le beaufort coûte horriblement cher au Japon ; 2. le duc de Beaufort est une personnalité très importante de la Fronde et donc dans les Mazarinades. []

Tags : ,

Publié dans le JLR


(Les commentaires sont désactivés).