Archives du mot-clé Le Post-exotisme en dix leçons leçon onze

Le manifeste sous l’emprise de la fiction : l’exemple du « Caoutchouc décidément » et du « Post-exotisme en dix leçons, leçon onze »

Mette Tjell, « Le manifeste sous l’emprise de la fiction : l’exemple du Caoutchouc décidément et du Post-exotisme en dix leçons, leçon onze« , intervention à la journée d’étude « Le manifeste artistique : un genre collectif à l’ère de la singularité », EHESS (Paris), le 5 avril 2012. Programme en ligne de la journée d’étude.

L’ambiguïté des voix narratives dans le « post-exotisme » d’Antoine Volodine…

Anaïs Oléron, L’ambiguïté des voix narratives dans le « post-exotisme » d’Antoine Volodine : choix d’écriture, monde fictionnel et stratégies de réception, « Écrivains », « Les Aigles puent », « Onze rêves de suie », « Le Post-exotisme en dix leçons, leçon onze » / mémoire de

Le vide pour tous en 49 leçons…

Anne Roche, « Le vide pour tous en 49 leçons : le réalisme dans l’œuvre d’Antoine Volodine », p. 163-175 dans L’empreinte du social dans le roman depuis 1980 / sous la direction de Michel Collomb (Centre d’étude du XXe siècle), Montpellier : P.U.P.V., 2005, 302 p. présentation de l’ouvrage sur le site universitaire « Titre bizarre. C’est le titre du

La communauté des autres. La polynarration de l’Histoire chez Volodine

Pierre Ouellet, « La communauté des autres. La polynarration de l’Histoire chez Volodine », p. 69-84 dans Identités narratives. Mémoire et perception / sous la direction de Pierre Ouellet, Simon Harel, Jocelyne Lupien et Alexis Nouss, Québec : Les Presses de l’Université Laval, 2002, 332 p., coll. Intercultures.