Archives du mot-clé Lutz Bassmann

L’humour du désastre

Éric Chevillard, « L’humour du désastre », Le Monde, 5 janvier 2012. Pour mémoire : Depuis plus de vingt-cinq ans maintenant, la littérature post-exotique enfonce son coin dans notre monde pré-apocalyptique. Son représentant le plus illustre, le seul dont le visage nous soit connu, se nomme possiblement Antoine Volodine. Les livres de ce collectif d’écrivains nous viennent

Sans nom[s]

Sans nom[s], mise en scène et scénographie de Christophe Bergon, textes de Lutz Bassmann et Antoine Volodine, avec Manuela Agnesini, Laurent Ogée, Mathilde Olivares, musique de Christophe Ruetsch, production du Lato Sensu Museum, co-production du Théâtre Garonne (Toulouse) et du Théâtre de la Digue, avec le soutien du G.M.E.A. et du collectif éOle, création le 14 janvier 2010 au Théâtre Garonne, 20h, dur

Volodine disparaît

Jean-Maurice de Montremy, « Volodine disparaît » / entretien avec Antoine Volodine, Livres Hebdo, 18 avril 2008. Repris dans la page Lutz Bassmann / Verdier. Pour mémoire : Antoine Volodine publie chez Verdier deux livres de Lutz Bassmann. Il se fait ici porte-parole des nouvelles « voix du post-exotisme ». Mais entend se mettre ensuite à l’écart de toute promotion, annonce-t-il

Lutz Bassmann, Manuela Draeger, Antoine Volodine, une communauté d’auteurs très active

Jacques Josse, « Lutz Bassmann, Manuela Draeger, Antoine Volodine, une communauté d’auteurs très active », Remue.net, 17 septembre 2010, [publié en ligne]. À lire sur le site de la revue Remue.net. Pour mémoire : Antoine Volodine a publié son premier livre, Biographie comparée de Jorian Murgrave, dans la collection « Présence du futur » chez Denoël, en 1985. Il a, depuis

Entretien avec Lionel Ruffel [sur « Les aigles puent »]

« Entretien avec Lionel Ruffel » [sur Les aigles puent], [site] Éditions Verdier, s.l., ca[2010]. Publié sur la page de Les aigles puent de Lutz Bassmann. Pour mémoire : « Cendres » est le premier mot du livre. Il donne son titre au premier chapitre, ainsi qu’à six autres. Le personnage principal, dont le nom, Gordon Koum, rappelle phonétiquement le goudron, découvre sa ville

Les écrivains post-exotiques par eux-mêmes

« Les écrivains post-exotiques par eux-mêmes », Chronic’Art, n°68, septembre-octobre 2010, p. ppp. Publié sur le site de Verdier / page de Lutz Bassmann. Pour mémoire : Tour à tour, Antoine Volodine, Lutz Bassmann et Manuela Draeger se sont prêtés au jeu du questionnaire de Proust. Trois auteurs, trois fois quatorze réponses. – Votre principal trait de votre caractèr

Lutz Bassmann : « L’extinction de l’humanité est plausible »

Grégoire Leménager, « Lutz Bassmann : L’extinction de l’humanité est plausible » / entretien, [site] BibliObs, 19 août 2010. 2e entretien d’une série de 3 publiés simultanément : « Volodine, La preuve par trois » ; voir le 1er entretien (« Antoine Volodine : Je ne suis pas un cas psychiatrique ! ») et le 3e (« Manuela Dr

Les aigles puent

Lutz Bassmann, Les aigles puent, Lagrasse : Éditions Verdier, 2010, 160 p. présentation avec résumé et vidéo (d’Antoine Volodine) sur le site de Verdier. la vidéo est également sur la page Art et Création / Dailymotion. Résumé : Un homme, Gordon Koum, revient dans une ville détruite. Toute sa famille repose sous les décombres. Lui-même, irradié, va mourir. La guerre est partout, l’ennemi i

Une Rentrée d’avance / lecture

« Antoine Volodine (et ses hétéronymes) : Une Rentrée d’avance » — lecture / [festival] Paris en toutes lettres / [salle 104] Centquatre, 12 juin 2010, 18 heures. Spectacle-lecture avec les voix de Dominique Pinon, Julie Pilod et Antoine Volodine, mise en voix par Charles Tordjman. Textes extraits de Les aigles puent de Lutz Bassmann, Onze Rêves de suie de Manuela Draeger, Écriv

Quatre Questions à Antoine Volodine

Claire Julliard, « Quatre Questions à Antoine Volodine », [site du] Centre National du Livre, [s. d.]. document disponible sur le site du CNL, à l’adresse : http://www.centrenationaldulivre.fr/?Quatre-questions-a-Antoine Pour mémoire : Vous écrivez sous différents « hétéronymes », Manuela Draeger, Elli Kronauer ou Luz Bassman. Est-ce pour échapper à toute classification ? Les auteurs que vou

Vous qui aimez Volodine, écoutez !

Isabelle Rüf, « Vous qui aimez Volodine, écoutez ! », Le Temps, 10 mai 2008. Article disponible sur le site LeTemps.ch (abonnement gratuit aux archives). Pour mémoire : Dans les romans d’Antoine Volodine, Lutz Bassmann apparaît comme le porte-parole d’écrivains en prison. Il signe deux livres. Lutz Bassmann. Avec les moines-soldats. Haïkus de prison. Verdier/chaoïd. 252 p. et 90 p. Pour ceu

Fécondité du désastre

Alain Nicolas, « Fécondité du désastre », L’Humanité, 15 mai 2008. Article disponible sur le site de L’Humanité (décommandé aux utilisateurs de Firefox) Pour mémoire : « Les noms ou les surnoms sont des manières commodes d’étiqueter les gens, mais ils ne signifient pas grand-chose. Il n’y a pratiquement rien derrière.  » Celui qui parle ainsi, dans Avec les moines-soldats, a cho

Le porte-voix de Volodine

Jean-Baptiste Harang, « Le porte-voix de Volodine », Le Magazine littéraire, n° 476, 1er juin 2008, p. 26-27. début de l’article disponible sur le site du magazine. Pour mémoire : Il est rare que l’on se vante d’écrire les livres des autres, et c’est alors pour de mauvaises raisons. Jusqu’ici les voix du post-exotisme, comme celles de Dieu et du diable, semblai

Fiat Lutz

Jean-Didier Wagneur, « Fiat Lutz », Libération, 22 mai 2008. disponible sur le site du journal. repris dans le Journal LittéRéticulaire du 3 juin 2008. Pour mémoire : Post exotisme. Volodine laisse écrire un de ses personnages. Le nom de Lutz Bassmann n’est pas inconnu aux lecteurs des romans d’Antoine Volodine. Il a été le protagoniste du Post-exotisme en dix leçons, leçon o