Un cadeau nommé soulagement

jeudi 25 décembre 2008, à 23:59 par Berlol – Enregistrer & partager

Je serai bref, pour Noël — c’est mon cadeau ! Urbi et Ordi.

Nous on a eu le nôtre, un cadeau nommé soulagement, quand le spécialiste a annoncé à T. qu’elle ne mourrait pas de ce qu’elle a. C’est déjà ça.
Même si je ne dis pas quoi, tout le monde comprend. C’est ça, l’intime dans l’extime.

Après ces heures de déshydratation dans les salles d’attente moyennement hospitalières, l’excellente soupe chinoise du Hilton Dynasty est un bienfait des dieux.
Passage par la mairie de Shinjuku-ku, pour des formalités. Puis par Isetan, dans un rayon où le père Noël avait caché — je ne m’explique pas les choses autrement, et T. l’a trouvé tout de suite, c’est miraculeux — mon cadeau prosaïque, une robe de chambre. (Ça paraît ringard, dit comme ça, mais vu l’isolation des maisons au Japon, c’est d’abord un très beau cadeau.)
Pour le soir, j’irai chercher des gâteaux chez Théobroma, du cantal et du Selles-sur-Cher chez Alpage, un Gevrey-Chambertin 2002 chez Kimuraya. Et ça le fera.
En revanche, je me couche avant la fin d’Astérix et les Viking (sur TV5 Monde), tellement c’est pas bon. Déjà que le dernier Ce soir ou Jamais (du jeudi 18) n’était pas fameux… On va dire que je dis du mal des croulants. N’était leur optimisme. Mais non, Olivier Todd est très bien. C’est surtout le vieux Jeanneney (Jean-Marcel) qui fait peine à entendre.

Tags : ,

Publié dans le JLR

5 commentaires

  1. brigetoun

    le genre qui donne envie de danser dans la rue

  2. Berlol

    Tout à fait, chère Brigetoun ! Sauf qu’il y fait un peu frisquet…

  3. Manu

    Moi, c’est un peignoir, ça ressemble.

  4. Manu

    Et bon anniversaire (avec 1h de retard heure locale) !

  5. christine

    je suis très heureuse pour vous …
    et très bon anniversaire aussi ! (facebook m’apprends que Tanguy Viel est né le même jour que toi)
    peut-être recevras-tu comme cadeau les charentaises qui vont bien avec la robe de chambre ?